Stratégie et recherche spatiale

Labellisation de trois nouveaux Boosters dans le cadre du COSPACE

CoSpace

Florence Parly, ministre des Armées, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation annoncent la labellisation de trois nouveaux boosters dans le cadre du COSPACE. 

Communiqué - Publication : 15.06.2018

Les données spatiales jouent désormais un rôle stratégique dans des domaines d'application très variés (urbanisme, agriculture, énergie, environnement, mer, risque, mobilité, transports, loisirs, etc.). La France, puissance spatiale de premier plan au niveau mondial, dispose des atouts pour faire émerger des services innovants à haute valeur ajoutée, valorisant ces données au bénéfice du plus grand nombre.

Le COSPACE (comité de concertation entre l'Etat et l'industrie dans le domaine spatial) a lancé en janvier 2016 quatre premiers "Boosters", dispositifs d'accélération de projets regroupant des acteurs du spatial, du numérique et des domaines applicatifs. Ces outils, portés par des pôles de compétitivité, ont pour mission de faire émerger des projets innovants valorisant les données spatiales, de créer un environnement favorable au rapprochement des acteurs de différents secteurs et d'accompagner les entreprises qui développent et commercialisent ces nouveaux services.

Les quatre premiers Boosters ont su développer un nouvel écosystème dans les territoires concernés (Occitanie, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Bretagne et Ile de France-Normandie(1)) et ont d'ores et déjà fait émerger plus de 35 projets de grande qualité, qui ont été sélectionnés par différents dispositifs d'aide à l'innovation. Face à ce succès, le COSPACE a décidé de renouveler la labellisation de ces quatre structures jusqu'en octobre 2020.

La dynamique ainsi créée a suscité de nouvelles candidatures qui ont été examinées en mai 2018. Sur proposition du comité de pilotage du COSPACE, Florence Parly, ministre des Armées,  Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ont décidé de labelliser trois nouveaux Boosters :

  • Le Booster CENTAuRA, localisé en région Auvergne Rhône Alpes et porté par le pôle de compétitivité Imaginove, s'appuie sur les filières spatiale et numérique solidement implantées dans ces territoires tout en recherchant des domaines d'application en cohérence avec les domaines d'excellence de la région (risques naturels en montagne, agriculture de précision, tourisme, industrie du futur, développement de contenus ludiques et culturels, etc.) ;
  • Le Booster Morpho, porté par Guyane Développement Innovation, vise à accélérer l'émergence de startups sur deux thématiques d'importance majeure pour la Guyane que sont les ressources naturelles (énergies renouvelable, lutte contre la déforestation, etc.) et les télé-applications dans des domaines comme l'agriculture et la santé ;
  • Le Booster Rhinespace, centré sur le Pôle métropolitain Strasbourg-Mulhouse-Colmar et porté par le pôle de compétitivité Véhicule du Futur, s'inscrit dans une volonté de contribuer aux usages durables et intelligents sur des territoires denses, en s'appuyant sur des filières régionales (mobilités innovantes, eau, énergie, urbanisme et infrastructures), dont les activités peuvent bénéficier très largement des données spatiales.

 

Les ministres se félicitent du lancement d'une nouvelle vague de boosters, élargissant encore les domaines d'usage des données spatiales et ouvrant de nouvelles opportunités de développement et d'innovation dans les territoires.


(1) Avec respectivement les Boosters Nova, Space4Earth, Morespace et Seine Espace.

 

Publication : 15.06.2018
Retour haut de page