Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Succès du 101e tir d'Ariane 5 : BepiColombo en route vers Mercure

BepiColombo

Frédérique Vidal salue le 101e succès d’Ariane 5 lancée depuis le Centre spatial guyanais, avec à son bord la mission BepiColombo qui va étudier la surface et la structure interne de Mercure.

Communiqué - Publication : 22.10.2018
Frédérique Vidal

La ministre adresse ses félicitations à l’ensemble des acteurs qui ont permis ce nouveau succès, tout particulièrement l’Agence spatiale européenne (ESA), dont la mission a été mise en œuvre en coopération avec l’Agence spatiale japonaise (JAXA), le Centre national d’études spatiales (CNES) qui assure la maîtrise d’ouvrage de la contribution française et les laboratoires et industriels français du spatial impliqués dans la mission.

 

La planète Mercure, la moins connue du système solaire, n’avait jusqu’à présent été étudiée que par deux missions américaines, sa proximité avec le Soleil rendant difficile d’y envoyer des sondes spatiales. La mission européenne BepiColombo, première et unique en son genre, transportera principalement deux sondes : M.P.O. (Mercury Planetary Orbiter) et M.M.O. (Mercury Magnetospheric Orbiter).

 

La sonde M.P.O. doit permettre de réaliser une cartographie complète de Mercure, d’étudier sa composition et sa structure interne. La sonde MMO, quant à elle, a pour mission d’analyser le champ magnétique et la magnétosphère de Mercure. Les données recueillies permettront de mieux comprendre la formation et l’évolution des planètes internes, catégorie de planètes proches de leur étoile, dont fait partie la Terre. 

 

Frédérique Vidal tient à saluer le formidable travail que les différents acteurs, notamment français, ont effectué afin de mener à bien cette mission. 

  

Ce nouveau succès, qui intervient après l’atterrisseur franco-allemand Mascot qui s’est posé avec succès sur l’astéroïde Ryugu le 3 octobre dernier et le lancement de la mission InSight vers Mars le 9 mai 2018, avec à son bord le sismomètre français SEIS, est une nouvelle preuve du rôle incontournable de la France dans les grandes missions internationales d’exploration spatiale. Cette reconnaissance internationale est le fruit d’une coopération permanente et innovante entre les équipes de recherche françaises, les industriels du secteur et leurs homologues étrangers.

Publication : 22.10.2018
Retour haut de page