Accueil >  Enseignement supérieur

Enseignement supérieur

"Stop au Danger dans les soirées d'inté !" : signature d'une charte commune

signature charte evenements festifs

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a signé mercredi 10 octobre 2018 la charte «Evénements festifs et d’intégration étudiants : Vers une démarche de responsabilité partagée» avec l’ensemble des acteurs de la vie étudiante et les représentants des établissements et des rectorats.

Actualité - Publication : 10.10.2018
Frédérique Vidal

Chaque rentrée universitaire donne lieu à l’organisation de nombreux weekends ou soirées d'intégration dans les établissements d'enseignement supérieur, universités ou écoles. Lors de certains de ces événements, consommation d’alcool excessive, harcèlement ou pratique de bizutage conduisent à des prises de risques et parfois à des drames. 

Stop au danger dans les dans les soirées d'inté !L'objectif de cette charte n'est pas d’interdire les événements festifs ou d'intégration qui ponctuent la vie étudiante, mais de faire en sorte, par une action concertée, de supprimer tous les types de danger lors de tels événements et d'assurer la pleine sécurité des participants.

Le document co-signé par le ministère, les organisations étudiantes représentatives, les conférences d'établissement, le CNOUS et la conférence des recteurs, engage les signataires à une responsabilité partagée.

Témoigner pour mobiliser

Pour témoigner du caractère absolument nécessaire d’un tel encadrement, Sébastien Marret a accepté de parler du décès de son frère, en octobre 2017, lors d’un weekend d’intégration.  



Une démarche collective 

Cet engagement collectif national doit inciter l’ensemble des partenaires, des organisations sectorielles ou territoriales à veiller à la signature de la charte et au respect de ses principes par les organisateurs locaux d’événements. 

La charte a vocation à être déclinée dans chaque établissement d’enseignement supérieur, qui détermine, en application du cadre légal, des principes directeurs devant comprendre :

  • le respect du cadre légal en matière de bizutage, de commercialisation d’alcool et de lutte contre toutes les formes de discrimination ,
  • les formations dispensées aux associations étudiantes,
  • les règles de sécurité selon le type d’événements,
  • le dispositif de prévention et de réduction des risques.
Publication : 10.10.2018
Retour haut de page