Accueil >  Stratégie >  Stratégie transversale >  Investissements d'Avenir

Investissements d'Avenir

Résultats du second appel à projets "Nouveaux cursus à l'université" du P.I.A. 3

Le grand plan d'investissement

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et Guillaume Boudy, Secrétaire général pour l'investissement, ont annoncé, lundi 9 juillet, la liste des 19 lauréats du second appel  à projets "Nouveaux cursus à l’université" du P.I.A. 3, doté d'une enveloppe de 176 millions d'euros sur dix ans et dont la gestion est confiée à l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.).

Communiqué - Publication : 9.07.2018
Frédérique Vidal

L’action "Nouveaux cursus à l’université" a pour objectif de soutenir les universités, les écoles et les regroupements d’établissements qui souhaitent faire évoluer leur offre de formation afin de répondre aux enjeux auxquels est confronté le système français d’enseignement supérieur. Elle vient naturellement en appui de la réforme du premier cycle universitaire et du Plan étudiants portés par le Gouvernement.

La création de ces nouveaux cursus vise en premier lieu à assurer une meilleure réussite des étudiants par une diversification et un décloisonnement des formations au sein du premier cycle des études supérieures. Il s’agit à la fois de développer des approches pédagogiques nouvelles, notamment pluridisciplinaires, et de construire grâce à une spécialisation et à une professionnalisation progressives, à une architecture modulaire et à un accompagnement des étudiants tout au long de leur cursus, des parcours plus flexibles et plus individualisés, débouchant sur une insertion professionnelle ou sur une poursuite d’études dans le nouveau cadre du master. Les projets sélectionnés prévoient des actions structurantes, susceptibles de faire l'objet d'un déploiement à grande échelle, et témoignent de la capacité des établissements porteurs à faire évoluer leur offre et à mettre en œuvre une politique de formation ambitieuse dans le cadre de leur autonomie.

48 projets ont été déposés dans le cadre de ce second appel et 19 ont été retenus par le Premier ministre, sur la base du classement effectué par le jury international présidé par le Professeur Hanne Leth Andersen, présidente de l’Université de Roskilde (Danemark). Ces 19 projets seront soutenus pendant dix ans, pour un montant total de 175,9 millions d'euros de dotation décennale. Ils bénéficieront ainsi d’un financement pendant une période suffisamment longue pour permettre aux établissements concernés de transformer leur offre de formation, en particulier en premier cycle, et d’améliorer ainsi la réussite et l’insertion professionnelle des étudiants.

Au total, sur l’ensemble des deux appels, 36 projets ont été sélectionnés, pour un montant de 325 millions d'euros.

L’action "Nouveaux cursus à l’université" prend un relief particulier dans le contexte de la réforme du premier cycle des études supérieures. Les projets sélectionnés seront mis en œuvre dans le cadre de son déploiement, qu'il s'agisse de démarches pédagogiques innovantes ou de l'organisation de nouveaux parcours. A cette fin, ils pourront constituer la base d’un avenant au contrat quinquennal entre l’État et l’établissement porteur et pourront s'accompagner d'une révision des arrêtés d'accréditation permettant aux actions proposées d'être mises en œuvre dès la rentrée 2018.

Acronyme Nom du projet Etablissement coordonnateur Note Dotation
@SPIRE Etudiants au centre du premier cycle universitaire Université Savoie Mont Blanc A+ 11 000 000
CAPACITE Cursus adapté au projet de l’étudiant Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse A+ 7 900 000
CURSUS+ Cursus+ Université de Lyon A+ 14 500 000
D.Clic Une licence pour chacun,  la réussite pour tous Université Paris-Est A+ 8 100 000
DREAM-U Dessine ton parcours vers la réussite à A.M.U. Aix-Marseille Université A+ 10 400 000
PaRM Parcours de réussite modulaire Université de Tours A+ 8 000 000
REUSSITES Réussites plurielles Normandie Université A+ 14 000 000
NeptUNE Nouvelles études pour tous à l’université Université de Nantes A 9 700 000
NEXUX Réussir en licence avec les humanités numériques Université Paul-Valery - Montpellier 3 A 7 000 000
ELANS Personnaliser les parcours à l’université Université de Poitiers A 9 500 000
PULSE Parcours universitaires en licence au service des étudiants Université Paris-Est Créteil A 10 200 000
INCLUDE Inventer les cursus de licence de demain Université de Strasbourg A 8 200 000
LCeR Licence compétences en réseau Université de Picardie Jules Verne A 12 500 000
HESAM 2030 Construisons nos métiers Hautes Ecoles Sorbonne Arts et Métiers A 9 600 000
MisTraL Mission de transformation des licences Université de Toulon A 6 000 000
TREC Trajectoire réussite des étudiants en Calédonie Université de la Nouvelle-Calédonie A 6 000 000
PRéLUDE Parcours réussite licence Institut catholique de Lille A 12 000 000
FORM'UL Formations en vue de l’orientation et de la réussite Université de Limoges A 7 800 000
IngéPLUS Ouverture sociale des écoles d’ingénieurs Institut Polytechnique de Grenoble A 3 500 000
Total 175 900 000

Focus sur quelques projets

@SPIRE (Université Savoie-Mont Blanc)

L’Université Savoie-Mont Blanc (USMB) s’engage avec le projet @SPIRE dans la transformation de son premier cycle universitaire. Elle entend ainsi renforcer la place de l’étudiant au sein du système universitaire et faire évoluer les dispositifs pédagogiques et d’accompagnement et les services qui lui sont offerts afin de lui permettre de réussir dans son projet. L’ambition d’@SPIRE repose sur l’individualisation des parcours sur la base d’unités d’apprentissage (UA) modulables et sur l’approche par compétences. Dans ce nouveau modèle, l’accompagnement des entrants à l’université est primordial. Il se concrétise par la création d’un hub de la réussite, structure nouvelle au sein de l’établissement, chargé d’opérer un suivi des étudiants dans la réalisation de leurs parcours. Dans le cadre d’une démarche qualité, les modalités et les rythmes d’apprentissage seront analysés, afin d’améliorer l’accompagnement des étudiants et de mieux répondre à leurs besoins.

L’offre de formation permettra aux étudiants de choisir entre plusieurs parcours et de découvrir de nouveaux métiers en partenariat avec les acteurs socio-économiques. @SPIRE fait également une place importante à l’art et la culture, qui contribuent à donner du sens aux apprentissages. Cette flexibilité sera développée dans le cadre de collèges universitaires de premier cycle intégrant les DUT. Les directeurs des études affectés à ces collèges coordonneront le développement de l’offre et assureront le suivi des contrats pédagogiques et des dispositifs d’aide à la réussite.

Le numérique est mis au service de la réussite des étudiants. Il permet d’enrichir les contenus d’enseignement et de mettre en œuvre de nouvelles pratiques pédagogiques. Dédié aux étudiants de licence et aux élèves de lycée, un simulateur de parcours est développé afin de que chaque étudiant ou futur étudiant puisse effectuer les choix de poursuite d’études les plus pertinents au regard de son projet. Cet outil sera utilisé également dans le cadre de la formation tout au long de la vie. 

DREAM-U (Aix-Marseille Université)

Favoriser la réussite de l'étudiant en développant son autonomie, telle est l'ambition portée par Aix-Marseille Université (AMU) dans le cadre du projet DREAM-U. Il convient pour cela de prendre en compte la diversité des étudiants – un enjeu essentiel pour une université qui compte près de 26 000 inscrits en licence générale, avec des taux de passage en L2 inférieurs à la moyenne nationale. Pour réaliser cette ambition, le projet DREAM-U repose sur un plan d'action qui se décline en quatre chantiers opérationnels :

  • faire évoluer l'architecture de l'offre de formation en proposant des cursus modulaires et le développement d’enseignements transversaux ;
  • renforcer l'accompagnement des étudiants dès leur entrée à l'université grâce à un suivi individualisé et des dispositifs complémentaires de parrainage ;
  • transformer les pratiques pédagogiques par le développement du numérique dans les enseignements et l'accompagnement des enseignants dans la mise en œuvre des pédagogies actives ;
  • évaluer régulièrement l'impact du projet par le pilotage de la qualité et développer un programme de recherche ancré sur le terrain.

Le déploiement de DREAM-U sera progressif au cours des dix prochaines années, avec une phase d'expérimentation sur un panel de mentions pionnières, suivie d'une phase de généralisation à toutes les licences générales et d'une dernière étape de consolidation.

DREAM-U permettra d'accélérer la transformation pédagogique d'AMU déjà engagée dans le cadre de son schéma directeur de l'offre de formation. Il permettra de capitaliser sur ses initiatives les plus fructueuses en les déployant au profit d'un plus grand nombre d'étudiants, en prenant en compte la diversité de leurs profils. Parce que la réussite d'une université est avant tout celle de ses étudiants, la réalisation de DREAM-U concrétisera l'objectif d'excellence inclusive portée par AMU, unversité de rang mondial dans laquelle chaque étudiant doit pouvoir développer son potentiel et trouver sa voie.

FORM’UL (Université de Limoges) 

Le principal objectif du projet FORM’UL est de permettre au plus grand nombre possible d’étudiants d’obtenir un diplôme de niveau Bac+3, en tenant compte des acquis, du projet professionnel et du rythme d’apprentissage de chacun, grâce à la mise en mise en place de nouveaux cursus universitaires qui favorisent la mobilité sociale ascendante. Il s’agit par ailleurs de proposer des formations en adéquation avec les besoins de qualifications des entreprises, afin de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés et de contribuer au dynamisme économique du territoire. Les cursus universitaires seront remodelés pour atteindre 60% de réussite (contre 42% actuellement), en s’appuyant sur quatre grands principes : accompagner, décloisonner, innover pédagogiquement et renforcer les liens avec l’environnement socio-économique. Ces principes seront déclinés en plusieurs dispositifs reposant chacun sur un socle d’actions pour la plupart déjà expérimentées sur des périmètres restreints. Il s’agit ainsi de renforcer et de déployer plus largement les dispositifs qui contribuent à la réussite des étudiants. Les parcours de licence seront notamment repensés autour de différents parcours : 

  • académique : obtenir son diplôme de Licence en trois ans sans redoublement grâce à une capacité de travail accrue et des acquis maitrisés, permettre à l’étudiant d’affiner son projet personnel et professionnel et de définir ses perspectives de poursuite d’étude ;
  • excellence : valoriser les étudiants à fort potentiel et/ou disposant déjà d’acquis importants, en leur permettant d’obtenir la licence à un rythme plus soutenu pour poursuivre immédiatement en master ou acquérir des compétences complémentaires (entrepreneuriat, recherche, international, double diplôme) ;
  • rythme progressif : expérimenter les orientations possibles pour des étudiants dont les acquis sont à consolider ou qui n’ont pas défini clairement un projet de formation, consolider leurs bases méthodologiques et leurs connaissances, renforcer leur motivation, développer leur estime de soi et leur offrir un accompagnement ; permettre enfin à des étudiants à besoins spécifiques (salariés, sportifs, handicap) de progresser sans redoublement ;
  • professionnel (PRO) : proposer aux étudiants qui visent une insertion professionnelle au niveau Bac+3 des parcours adaptés. 

INCLUDE (Université de Strasbourg) 

Le projet  INCLUDE s’inscrit dans le cadre des valeurs d’excellence inclusive de l’Université de Strasbourg. Il repose sur un constat et sur une auto-évaluation. Les licences sont des formations très riches, mais relativement rigides : conçues pour les étudiants disposant d’un projet d’études et des prérequis nécessaires, elles ne prennent guère en compte ceux qui hésitent, doutent d’eux-mêmes ou ne disposent pas du niveau requis pour réussir. Elles sont trop axées sur la transmission de connaissances, sur une relation maître-élève, dans un cadre où la réussite à des exercices académiques est une fin en soi et non un moyen de former un étudiant à des compétences et de valider l’acquisition de ces dernières. 

L’université de Strasbourg développe de nombreuses innovations pédagogiques destinées à adapter ses formations à son environnement (formation des enseignants, pôle "réussite étudiante", DU Tremplin pour les étudiants de 1ère année en échec, création de plusieurs FabLabs, accueil des nouveaux étudiants, mise en place du contrôle continu intégral). Elle souhaite aujourd’hui franchir un nouveau pas et transformer en profondeur, de manière systémique, ses formations de licence en s’appuyant sur son expertise reconnue en matière de pédagogie universitaire et sur son expérience du pilotage de projets de grande ampleur. Seront ainsi mis en place des contrats pédagogiques, des enseignants-référents, des enseignements complémentaires conduisant éventuellement à un allongement de la durée de la licence. A côté de ces nouveaux dispositifs, les responsables de toutes les licences de l’université définiront les compétences auxquelles ils souhaitent former les étudiants et les modalités d’enseignement et de certification correspondants. Les équipes pédagogiques seront accompagnées par l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques (I.D.I.P.), structure phare de l’Initiative d’excellence (IdEx) et au sein de celui-ci, sur la Mission pour les compétences transversales.

La transformation de la licence sera menée de front, sur différents axes : l’orientation progressive, l’individualisation des cursus, l’internationalisation et la professionnalisation des formations. L’étudiant pourra ainsi construire son projet d’études et d’insertion professionnelle, de manière évolutive et réversible, en bénéficiant d’un accompagnement. 

RÉUSSITES (Normandie Université)

Le projet RÉUSSITES est porté par la COMUE Normandie Université. Il est le fruit d’une réflexion conjointe des universités normandes depuis plusieurs années et répond à deux objectifs clés qui rejoignent ceux de la loi ORE : individualiser les cursus  et renforcer leur caractère professionnalisant  en rendant plus flexibles les parcours de premier cycle. Il repose sur cinq axes : créer l’adhésion de la communauté universitaire ; faire des emplois étudiants un facteur de réussite ; s’inscrire dans une logique d’approche programme (A.P.) et d’approche par compétences ; développer la formation tout au long de la vie ; assurer un suivi du projet grâce à des actions de recherche longitudinales.

RÉUSSITES est une étape dans la transformation de la licence en un modèle harmonisé d’offre de formation permettant à chacun de choisir aussi bien son parcours que le rythme auquel il souhaite acquérir connaissances et compétences, en fonction de l’évolution de son projet.

Cette nouvelle organisation s'accompagne d’actions telles que l’accompagnement des étudiants dans le choix d’un parcours adapté à leur profil et à leur projet professionnel, leur suivi tout au long de ce parcours par des tuteurs et des mentors ou encore la certification des compétences par des "Open Badges" abondés dans un portefeuille numérique.

RÉUSSITES est un projet ouvert au transfert de ses actions innovantes vers d’autres établissements et à l’intégration d’actions pertinentes issues d’autres projets de "Nouveaux cursus à l’université" (ouverture des parcours, accompagnement et tutorat, généralisation de la co-modalité). RÉUSSITES s’appuie également sur une démarche de recherche qui permettra d’évaluer l’efficacité des actions mises en œuvre et le cas échéant de les ancrer durablement dans le paysage universitaire.

Publication : 9.07.2018

Contacts presse

Retour haut de page