Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Biologie et santé

Biologie et santé

Décès du neurobiologiste Michel Jouvet

Michel Jouvet

C’est avec tristesse que Frédérique Vidal a appris le décès de Michel Jouvet à l’âge de 91 ans. 

Communiqué - 4.10.2017
Frédérique Vidal

Neurobiologiste, Michel Jouvet a consacré ses travaux à l’étude des structures et des mécanismes du cycle éveil-sommeil-rêve. Considéré comme l’un des pionniers de l’hypnologie, il découvre en 1959 un nouvel état de fonctionnement du cerveau, différent du rêve et de l’éveil, qu’il baptise le "sommeil paradoxal", ouvrant ainsi la voie d’un domaine de recherche totalement nouveau. Peu après, il établit une classification des différents stades du sommeil.

Ses travaux ont également permis de définir le concept de "mort cérébrale", dont il avait décrit les signes électro-encéphalographiques dès 1959. Michel Jouvet avait par ailleurs découvert les propriétés "éveillantes" d'une molécule, le modafinil, qui permet aujourd’hui encore de traiter l’hypersomnie et la narcolepsie. Enfin, ses travaux sur la mort subite du nourrisson font encore aujourd’hui référence.

Membre de l’Académie des sciences, il avait été récompensé pour ses travaux en 1989 par la Médaille d’or du C.N.R.S..

La ministre tient à saluer la mémoire de cet éminent scientifique qui aura fait avancer la science et rayonner la France. Elle adresse ses condoléances à la famille et aux proches de Michel Jouvet.  

1ère publication : 4.10.2017 - Mise à jour : 5.10.2017
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :