Mise en place de l'aide à la mobilité en master

Étudiants en cours d'amphi© M.E.S.R./PICTURETANK

Afin d'accompagner les étudiants dans leur poursuite d'études et leur insertion professionnelle, la ministre Frédérique Vidal a décidé de mettre en place une aide à la mobilité en master et de pérenniser le dispositif d’aide à la recherche du premier emploi (ARPE).

Communiqué - 8.08.2017
Frédérique Vidal

L'aide à la mobilité en master a pour objectif de faciliter la mobilité géographique des étudiants boursiers titulaires du diplôme national de licence, inscrits en première année du diplôme national de master dans une région académique différente de celle dans laquelle ils ont obtenu leur licence. Le montant de cette aide sera de 1 000 euros par étudiant. Pour en bénéficier, les étudiants de licence pourront déposer leur dossier en ligne  (cliquer sur la rubrique "Aide mobilité master") à partir du 23 août 2017.

Par ailleurs, le dispositif d'aide à la recherche du premier emploi (ARPE) sera prolongé pour la rentrée 2017. L'ARPE s’adresse aux jeunes diplômés de moins de 28 ans qui ont bénéficié d’une bourse la dernière année de leurs études et vise à accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi. 

Les modalités restent inchangées. Pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur, le montant de l’ARPE sera équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue au cours de la dernière année de préparation du diplôme (de 100 à 550 euros par mois), ou de 300 euros par mois pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage. Pour en bénéficier, les jeunes diplômés peuvent effectuer leur demande en ligne dans un délai de 4 mois après l’obtention de leur diplôme. L’ARPE leur sera versée pour une durée maximale de 4 mois. 

 

 

1ère publication : 8.08.2017 - Mise à jour : 28.08.2017
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :