Plan S.H.S. - Mesure 1 : Accompagner l'évolution de la production des savoirs et leur diffusion

Article - 28.11.2016

Mieux détecter les disciplines en tension et établir un état des lieux et un suivi de l’emploi scientifiqueS.H.S. en France

La publication de "L'état de l’Emploi Scientifique en France" s’est enrichie, dans son édition 2016, en informations statistiques par grands domaines scientifiques. Elle permet d’avoir pour les S.H.S. les effectifs de chercheurs du public et du privé, les recrutements et départs en retraite, l’insertion professionnelle des docteurs et le vivier des doctorants ; cette édition intègre ainsi une dimension prospective.

Cette publication biennale donne une vision globale des personnels de la recherche menée en France, dans les organismes et les établissements d’enseignement supérieur et en entreprise, accompagnée d’un éclairage réglementaire détaillé ; elle intègre des éléments sur la mobilité et des comparaisons internationales qui permettent de positionner la France au sein des pays de l’O.C.D.E..

Les améliorations apportées à l’édition 2016 renforcent cette publication dans son rôle d’outil d’information et d’aide à la décision, permettant de répondre plus efficacement aux besoins des individus, des établissements, des organismes et des pouvoirs publics.

OK effectif

Appel à manifestation d'intérêt  "disciplines rares et émergentes"

F. Blaise, P. Mutzenhardt et G. Roussel ont remis un rapport sur les "disciplines rares" en décembre 2014. Les thématiques prises en compte dans ce périmètre ne concernent pas exclusivement des S.H.S., mais c’est néanmoins ce secteur qui est le plus touché. Pour suivre cette situation, un chef de projet sur l’observation des disciplines rares a été recruté dans le service chargé des Systèmes d’Information et des Etudes Statistiques du ministère. Il devra réaliser un travail d’identification quantitative et qualitative des disciplines dites "rares", au niveau de la communauté scientifique française. Il s’agira aussi de mettre en place des outils d’information statistique ainsi que des référentiels qui puissent être intégrés dans d’autres outils de diffusion d’information sur les disciplines de recherche, ainsi que dans des outils collaboratifs ; ex : le répertoire national des structures de recherche (R.N.S.R.) et le nouvel outil ScanR de cartographie "Recherche et Innovation" des laboratoires publics et des entreprises en France.  Par ailleurs, un document est en préparation, récapitulant les données produites par le Sies sur les  champs étudiants et R&D, et mettant en lumière le domaine S.H.S..

L’appel d’offre 2017 pour les postes disciplines rares et émergentes sera lancé en décembre 2016.

OK en cours de cadrage

Accroître le périmètre des contrats doctoraux internationaux, impliquant un séjour d'au moins la moitié de la période financée pour la thèse à l'étranger

Les contrats doctoraux internationaux, qui demandent que 20 mois sur 36 soient passés dans une unité de recherche française à l’étranger, concourent au développement de l’internationalisation des S.H.S.. Les thématiques de ce programme doctoral sont  ouvertes à toutes les disciplines des sciences de l'homme et de la société. Ce temps de recherche à l’étranger contribue à faire évoluer la production des savoirs et leur diffusion. Il permet d’acquérir des compétences linguistiques ainsi qu’une connaissance approfondie des contextes culturels et sociaux qui sont des éléments décisifs pour la formation de personnels de haut niveau, disponibles pour les métiers du monde académique mais également pour les structures en charge de l’action publique.

Les crises et tensions autour de l’espace méditerranéen et dans les interactions entre la rive sud de la méditerranée et l’Europe sont au cœur d’enjeux majeurs pour la connaissance et l’action. Le potentiel de recherche en S.H.S. sur ces questions est très fort. Les S.H.S. françaises disposent de plusieurs atouts : un réseau de laboratoires et d’établissements (UMIFRE, EFE) qui ont tissé depuis longtemps des liens académiques avec les pays de la rive sud de la Méditerranée ; des laboratoires et des chercheurs aux travaux reconnus ; des structures de coordination que sont les GIS "Etudes aréales" (GIS Moyen Orient Mondes musulmans ; GIS Etudes africaines en France) et qui relient les acteurs de plusieurs communautés scientifiques.

En savoir plus

OK en déploiement

Publication : 28.11.2016